Thermes impériaux

Les thermes impériaux  - les plus récents des trois bains romains - font sans aucun doute partie des principales attractions de Trier (Trèves). Commencés au début du 4e siècle, ils appartenaient aux thermes les plus importants de l'empire romain. De nos jours encore, on peut ressentir de très près l'histoire avec un grand H en parcourant les thermes en surface ou en souterrain.

L'objectif poursuivi lors des modifications apportées aux thermes impériaux dans la seconde moitié du 4e siècle était probablement d'ériger un forum impérial représentatif. Mais comme tous les autres grands édifices romains de la ville, les thermes impériaux firent aussi office de carrière au Moyen-Âge.

Lorsque le visiteur pénètre aujourd'hui dans les thermes impériaux, il parvient tout d'abord dans le "caldarium". Cette ancienne salle d'eau chaude offre de nos jours suffisamment de places assises pour accueillir 650 personnes lors de représentations théâtrales.

L'eau froide utilisée était chauffée dans six salles de chauffe, quatre d'entre elles étant encore visibles aujourd'hui. Les murailles des thermes impériaux - du moins leurs vestiges - ont plus tard servi comme élément à l'enceinte de la ville médiévale.

L'eau, chauffée à 40°, était ensuite dirigée vers les trois bassins disposés en demi-cercle et maintenue chaude par un chauffage au sol, qui servait également à chauffer le reste de l'espace voûté. Depuis le Caldarium, on peut descendre dans les couloirs de service souterrains ou bien passer au bain froid (Frigidarium).

Verrat in den Kaiserthermen