Pfalzel

Tout au nord de Trier (Trèves) se situe le quartier dénommé "Pfalzel". Comme son nom le laisse deviner, nom qui tire son origine de Palatiolum "petit palais", ce sont des empereurs de la fin de l'époque romaine qui ont laissé ériger ce palais à l'allure fortifiée à un endroit stratégique à seulement quelques kilomètres en aval de la ville, proche d'un deuxième pont romain découvert récemment. Au Moyen-Âge, des parties du palais en ruine furent utilisées comme murs pour un couvent (plus tard une collégiale), pour des caves, des granges et des maisons.

On peut aujourd'hui encore trouver des vestiges romains dans plusieurs bâtiments pouvant aller jusqu'à une hauteur de deux étages. Les vestiges romains sont aujourd'hui encore conservés dans plusieurs bâtiments hauts de parfois deux étages: le presbytère par exemple est constitué de deux murs gothiques et de deux murs romains. Une belle façon de se rendre à Pfalzel : par la Moselle (30 mn en bateau). Le débarcadère se situe directement devant l'enceinte du 16e siècle de la ville.  A partir de là, on emprunte des petits chemins idylliques pour parvenir entre autre à l'église (murs romains, sol romain en mosaïque , sol romain en marbre), au presbytère, au portail du château archiépiscopal ainsi qu'au centre administratif du 16e siècle. Tout est contenu dans une chaîne de maisons pittoresques. Au débarcadère se trouve un café, bâti en partie dans l'ancien cloître de la collégiale.